Benutzeranmeldung

Geben Sie Ihren Benutzernamen und Ihr Passwort ein, um sich an der Website anzumelden:
Anmelden

31.07.2015 :: Fachschaften / Französisch / LE PRIX DES LYCÉENS / 
Prix des lycéens allemands 2015

Jedes Jahr wählen deusche Schüler/innen aus einer Auswahl von aktuellen Romanen einen Favoriten, der auf Initiative des Institut français mit Unterstützung des Klett Verlags mit dem Prix des lycéens ausgezeichenet wird.

Die Auswahl umfasste in diesem Jahr die Werke « La fille qui rêvait d'embrasser Bonnie Parker » von Isabelle Gagnon, « Camp paradis » von Jean-Paul Nozière, « Le dernier ami de Jaurès » von Tanja Sollogoub und « Sur le toit » von Frédérique Niobey.

Die Französischleistungskurse der MSS13 und 12 haben an der Auswahl teilgenommen, ihre beiden Favoriten zur Landesjuyry nach Mainz weitergeleitet, in Kürze wird die Bundesjury den Gewinner ermitteln und die Preisverleihung wird im Rahmen der Leipziger Buchmesse im März 2015 erfolgen. Wir dürfen also gespannt abwarten, welcher Roman gewinnen wird.

Alle Romane sind in der Reginothek verfügbar, hier einige kruze Rezensionen zu den  Favoriten unserer Schüler/innen :

 

« Le dernier ami de Jaurès »


Je préfère le livre „Le dernier ami de Jaurès“ qui fait un rapport sur la vie pendant la première guerre mondiale. Le livre présente nettement au lecteur la situation compliquée en France. Assurément je crois que la langue est très difficile à comprendre. Les prologues entre les chapitres sont exigeants aussi parce qu’ à mon avis les prologues irritent les lecteurs et rendent la compréhension plus difficile. Malgré tout on peut arriver la fin, même si on ne comprend pas chaque mot.
Je peut conseiller le livre à chaque personne qui s’intéresse à l’histoire. Pour moi la langue difficile était un bon exercice pour perfectionner mon français.

Corinna Reichert, MSS 12

 « Sur le toit »

Dans le roman "sûr le toit" écrit par Frédérique Niobey il s'agît des jeunes qui se rencontrent souvent sur un toit d'un immeuble.
Ils tournent un film qui raconte les problèmes de chaque jeune.
Ils parlent souvent de l'amour, la famille ou l'amitié.
Mais une fille de la bande d'amis manque; elle s'appelle Flora et elle est immigrée. Elle est expulsée mais ses amis ne savent rien de ce qui s'est passé avec Flora.
A mon avis je trouve le livre bien car il est très facile à comprendre à cause du vocabulaire simple.


En plus le sujet est très intéressant et courant c'est pourquoi beaucoup de jeunes se sentent compris durant la lecture du livre.
Le livre indique les problèmes de la jeunesse qui sont primordiales pour le quotidien de chaque jeune.

Michèle Palm, MSS 12

 « La fille qui rêvait d’embrasser Bonnie Parker »

 « La fille qui rêvait d’embrasser Bonnie Parker », écrit par Isabelle Gagnon raconte l’histoire de Florence, une fille qui découvre qu’elle est attirée par des femmes.

Le roman traite l’homosexualité avec toutes ses facettes. On peut s’identifier facilement à Florence, car le point de vue narratif change toujours entre une narration et un journal intime.

 
Par ailleurs, le vocabulaire utilisé est facile à comprendre - donc le roman est tout à fait approprié pour des débutants, qui ont envie de lire leur premier livre entier en français.
Néanmoins, on pourrait aussi parfaitement traiter le roman en cours de Français, car il offre la possibilité de parler de l’homophobie et l'attitude de la société envers les homosexuelles. Ce sont des sujets assez actuels, mais ne pas si durs que la guerre ou la politique d’immigration.


Finalement je peux recommander « La fille qui rêvait d’embrasser Bonnie Parker » à tous qui ont envie d’apprendre le français.

Sophie Thommes, MSS 12

Bon courage pour la lecture!

Schülerinnen und Schüler über französische Jugendromane

 

Seit 2004 wird der „Prix des Lycéens allemands“, ein Literaturpreis, von der französischen Botschaft in Berlin verliehen. Zeitgenössische Jugendromane werden von teilnehmenden Französischkurzen in ganz Deutschland bewertet. Dazu haben die Schüler mehrere Monate Zeit um die vier ausgewählten Lektüren zu bearbeiten.

 

Unterstützung erhalten sie dabei von ihren Französischlehrern, sowie von den Autoren, die den Schülern während ihrer Lesungen in ausgesuchten Schulen Frage und Antwort stehen.

 

Das Projekt gliedert sich in mehrere Stufen um den Preisträger zu ermitteln. Zunächst wählt jedes Gymnasium seinen Schulfavoriten und einen Vertreter aus dem Kurs für die Landesjury. Daraufhin wird auf Länderebene das beste Buch von Schülern bestimmt. Die kompetentesten Schülerjuroren werden eingeladen auf der Leipziger Buchmesse die Bundesjury zu bilden, die den Preis verleiht.

 

In diesem Jahr hat auch der Leistungskurs Französisch 13F1 unter der Leitung von Frau Pütz an diesem einzigartigen Projekt teilgenommen. Jede der Schülerinnen las eines der vier zur Auswahl stehenden Lektüren, die durch die Schule zur Verfügung gestellt wurden.

 

Im Anschluss finden Se kurze Rezensionen der gelesenen Bücher.

Folgende Bücher sind für den Prix des lycéens allemands 2013 nominiert:

Désobeis!, von Christophe Léon

Le monde dans la main, von Mikaël Ollivier

La fille sur la rive, von Hélène Vignal

Un cargo pour Berlin, von Fred Paronouzzi

Schüerbewertungen:

Désobéis! de Christophe Léon

des nouvelles des jeunes qui ne veulent pas accepter une société avec beaucoup d’injustices !

par exemple : Corentin de «le refus»

    Il est un bon élève mais il ne veut pas montrer ca ! Il est intelligent et sensible. Le garcon est timide et évite des autres personnes.

    un jour : un autre élève qui est aussi intelligent et qui recoit aussi des bonnes notes à l’école est  frappé et traité de « gonzesse » - il est à l’hôpital !

    Corentin pense que ca est très injuste parce que l’élève n’a fait rien sauf recevoir des bonnes notes !

    Mais quand il proteste (quoiqu’étre timide !) personne ne le soutient pas.  Même son père dit que cet élève est aussi un peu coupable parce qu’il a montré qu’il est intelligent..

    Alors Corentin décide de protester contre cette société qui est brutale, insensible et inhumaine !

    Il veut devenir un homme ! Un homme qui veut se battre pour une meilleure société !

Il désobéit !

Kerstin I, Kerstin P, Kathrin

 Un cargo pour Berlin

Nour ( Lumière) est une bonne élève. Quand même elle vit sous conditions misérables car elle est arable.

Son pére ne veut pas qu’elle visite le lycée, pour ça son professeur, Mme Bouraoui, l’héberge.

Pendant sa vie à la maison de sa prof elle fait la connaissance d’un jeune homme s’appellant Idriss.

Ils tombent amoureux et Nour devient enceinte. Pour cette raison Mme Bouraoui la met à la porte.

Aprés ce événement son père veut qu’elle se marie à un veuf qui a déjà 6 enfants.

La conséquence: Elle se refuge avec son ami Tariq à Berlin.

Pour :

 ·       le livre est vraié, raison : les deux perspectives

 ·       C’est un sujet social de nos jours

 ·       on apprend beaucoup de la culture arabe

 ·       la fin est laissée en surprise,  les lecteurs ont la possibilité d’interpréter l’histoire

 

Contre :

 ·       la lecture à deux voix est difficile à comprendre

 ·       il y a beaucoup de vocabulaire inconnu

Résultat :

L’histoire qui est racontée dans le livre est très intéressante. Mais le livre demande beaucoup du lecteur. Pour ça on conseille le livre seulement aux élèves avancés.

 

Eva, Lisa, Meike, Tanja

 

La fille sur la rive

Nour, 14 ans, vit à Satmine (une enclave) près d’un fleuve. Elle aime se promener au bord du fleuve, mais c’est interdit à cause « des substances toxiques ». Ça c’est le grand mystère car les gens disparaissent et meurent, mais personne ne sait pourquoi… Le fleuve ???

Personne n’a l’air de le remarquer. Pourtant, Nour n’est pas comme les autres de l’enclave ; elle commence à chercher la solution du secret.

 

Annabell, Anna, Jasmin, Johanna

 


Die besprochenen Bücher

Bedienung: hier klicken...

Bedienung: hier klicken ...